Coup de pouce offert pour entamer un virage vert

Un nouveau programme offrant une aide financière aux Nunavummiut qui souhaitent se tourner vers l’énergie renouvelable vient d’être annoncé par le gouvernement territorial, démontrant ainsi une volonté d’agir au niveau environnemental.
_______
Karine Lavoie
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

Dans un objectif de réduction de l’empreinte de gaz à effet de serre sur le territoire, le gouvernement du Nunavut démarrera officiellement au cours de la saison estivale un programme pour aider les propriétaires de maisons et de cabines à couvrir une partie des dépenses encourues pour des améliorations apportées en vue d’une utilisation de l’énergie renouvelable.

À l’aide d’un fond totalisant 345 000 $ inclus dans le budget 2021-2022, les Nunavummiut pourront voir un allégement du coût total de leur facture pour leurs achats en lien avec l’énergie propre en se voyant offrir un montant variable selon le type d’habitation pour lequel les dépenses ont été réalisées. Selon le gouvernement territorial, l’utilisation de ce type d’énergie, même à petite échelle, peut faire une réelle différence du point de vue environnemental puisqu’elle aide à réduire l’utilisation du diesel dans les communautés.

Bien que les détails du programme ne soient pas encore finalisés, il a été annoncé que le fonds prévu pour les propriétaires de maisons totalisera 245 000 $ et que les demandes pour ce type d’habitation couvriront 50 % des dépenses pour des améliorations d’énergie renouvelable jusqu’à concurrence d’un montant de 30 000 $.

Joe Savikataaq, ministre de l’Environnement, déclare qu’une personne qui dépense 50 000 $, par exemple, devra envoyer tous ses reçus et pourrait obtenir un remboursement de 25 000 $.

Quant au 100 000 $ restant, ils seront destinés aux propriétaires de cabines et couvriront les frais d’amélioration pour un montant pouvant aller jusqu’à 5000 $. « L’idée a d’abord été proposée comme moyen d’affecter l’argent de la taxe fédérale sur le carbone à des projets liés à l’énergie. C’est désormais une priorité pour le Secrétariat du changement climatique », explique Casey Lessard, gestionnaire des communications, de l’éducation et de la sensibilisation pour le ministère de l’Environnement. Elle spécifie également que le gouvernement fédéral continue de travailler à l’atteinte de ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 2030.

De l’aide en accord avec les réalités nordiques

Le programme incitatif annoncé par le gouvernement territorial s’avère pertinent pour le territoire puisqu’il permet l’accès aux sources d’énergie renouvelable pour la plupart des propriétaires : « Le coût de l’énergie au Nunavut est assez élevé et les propriétaires cherchent des moyens de réduire leurs coûts et leur impact sur l’environnement. Un des principaux facteurs freinant les propriétaires qui souhaitent une installation solaire à domicile est la mise de fonds initiale », explique Martha Lenio, spécialiste des énergies renouvelables du WWF-Canada qui souhaite que ce programme d’aide crée une augmentation significative des énergies renouvelables sur le territoire au cours de la prochaine saison de construction.

Kent Heinrich est directeur du développement des affaires chez Powertec Solar Inc., une compagnie se spécialisant dans la vente d’équipements d’énergie solaire et partage l’avis de Martha Lenio quant à l’importance d’instaurer un tel programme dans le territoire : « La dépense d’électricité pour les Nunavummiut est élevée et le solaire offre aux gens une chance de contrôler les coûts et de créer leur énergie propre personnelle », indique-t-il.

Satisfait d’un contrat dans la communauté de Baker Lake nécessitant une installation massive de plus de 300 panneaux solaires et qui économisera, à lui seul, plus de 3300 litres de diesel par année, il estime que les communautés nordiques démontrent un intérêt croissant pour l’énergie renouvelable : « De toute évidence, toute la partie nord du Canada voit et ressent les effets des changements climatiques plus que partout ailleurs dans le monde. Chaque kilowatt d’énergie solaire remplaçant environ 3,74 litres de diesel, bien entendu, les habitants du Nunavut veulent avoir la possibilité de contribuer à la solution », explique-t-il.

Des impacts importants

Selon Martha Lenio, effectuer des changements vers des sources d’énergie renouvelable peut faire une réelle différence sur plusieurs aspects de la vie en ce qui a trait au logement abordable et à la sécurité alimentaire. « Lorsque les familles doivent décider entre payer leur énergie ou de la nourriture, ou lorsque les subventions à la consommation énergétique réduisent la capacité de la Société d’habitation à construire de nouveaux logements ou à rénover d’anciens logements qui en ont besoin, l’impact social sur le territoire est très important », affirme-t-elle.

En plus d’être plus sécuritaire au niveau environnemental en réduisant le risque de déversement de diesel qui pourrait causer de lourds dommages sur la nature ainsi que sur les sources alimentaires locales, l’utilisation d’énergie propre est d’une grande efficacité : « Les études du WWF-Canada montrent que les projets d’énergie éolienne, en particulier, peuvent fournir de manière rentable jusqu’à 75 % des besoins en électricité dans certaines communautés, et que l’énergie solaire peut être un moyen rentable d’atteindre entre 20 % et 60 % des besoins en électricité d’un hameau dans d’autres communautés », précise-t-elle.

En raison d’un souci environnemental de plus en plus présent, un accroissement de l’utilisation de sources d’énergie renouvelable est à prévoir dans un futur proche au Nunavut : « Le financement et le désir d’énergies plus propres sont présents, et la politique est à peu près au point où nous pouvons réellement commencer à réaliser ces projets plus ambitieux. Les prochaines années seront très intéressantes pour l’énergie dans ce territoire », conclut Martha Lenio.

-30-

Photo 1
Crédit : Seblet

Photo 2
Crédit : Kai Alyssa Bossom

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 23 mars, 2021
  • Dernière mise à jour 23 mars, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article