Aide financière en francophonie: 5 organismes d’Ottawa et de l’Est ontarien choisis

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Trois organismes d’Ottawa, un de Hawkesbury et un de Cornwall recevront un financement de la province pour des projets qui visent à améliorer leurs services envers les francophones.

La ministre des Affaires francophones Caroline Mulroney a dévoilé la liste des récipiendaires du Programme d’appui à la francophonie ontarienne (PAFO).

Le gouvernement ontarien accorde 1 million $ à 30 organismes dans le cadre de ce programme. Ceux-ci ont dû soumettre leurs projets et passer à travers un processus concurrentiel. Ils couvrent des secteurs comme la santé, les technologies de l’information, les services communautaires, les arts et la culture.

En entrevue avec Le Droit, Mme Mulroney a rappelé qu’avant la pandémie, son ministère avait apporté des changements au sein du programme à la suite de commentaires reçus d’anciens récipiendaires. «Ils nous avaient demandé d’augmenter le financement total, donc on l’a augmenté […] pour que le financement puisse avoir un plus grand impact.»

La ministre souligne que ce genre d’investissement est important pour les organismes, les communautés et les services qui livrent des services en français. «Ils assurent l’existence du français.»

Les organismes et leurs projets

À Ottawa, le Centre de leadership et d’évaluation (CLÉ) recevra 46 000$ pour réaliser son projet d’offrir des formations aux membres des conseils d’administration francophones de différents secteurs de la province afin de «renforcer les stratégies pour mieux servir la population francophone».

Le gouvernement Ford octroiera 18 200$ à Valor & Solutions, un groupe qui offre des services cliniques spécialisés aux adultes ayant une déficience intellectuelle ou un double diagnostic, qui ont des besoins médicaux complexes ou qui présentent des troubles du comportement.

L’organisme souhaite créer un portail commun pour stocker toutes les ressources liées à des projets pilotes liés à l’emploi et à l’inclusion sociale.

Le dernier récipiendaire ottavien du PAFO est Water Rangers, qui travaille à construire des outils pour aider les citoyens et les scientifiques à documenter et analyser les données sur la qualité de l’eau.

L’organisme recevra 32 400$ pour son projet «Faire participer les jeunes citoyens de l’eau», qui vise à faire de la traduction.

Est ontarien

Le Centre de services à l’emploi de Prescott-Russell recevra près de 50 000$ pour son projet de formation du personnel. «Ce projet renforcera la capacité des entreprises à mieux servir les Franco-Ontariens en offrant une formation sur le commerce électronique et le service à la clientèle dans le contexte post-pandémique aux entrepreneurs et travailleurs francophones.»

À Cornwall, le Centre polyvalent des aînés Charles Émile-Claude se verra donner plus de 31 000 $ pour réaliser son projet «Ton cerveau au boulot!», qui se traduira par une plateforme en ligne «qui pourra être utilisée pour adapter ses ateliers au public francophone et créer des ressources éducatives pour les bénévoles communautaires.»

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 28 octobre, 2020
  • Dernière mise à jour 28 octobre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article